ODECLICK

Archive pour la catégorie 'Formes sensibles'

Adagio

Posté : 20 novembre, 2017 @ 2:05 dans Formes sensibles | Pas de commentaires »

« L’automne est un andante mélancolique et gracieux qui prépare admirablement le solennel adagio de l’hiver  » (Georges Sand)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Marine

Posté : 19 novembre, 2017 @ 4:14 dans Formes sensibles | Pas de commentaires »

« Naviguer est une activité qui ne convient pas aux imposteurs. Dans bien des professions, on peut faire illusion et bluffer en toute impunité. En bateau, on sait ou on ne sait pas. » Eric Tabarly

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Indemne, libre…

Posté : 13 novembre, 2017 @ 3:24 dans Formes sensibles | Pas de commentaires »

« Et elle c’était quoi? Une libellule, je dirais. Toute d’envol et de transparence, se faufilant, gracieuse, entre les deux royaumes de la terre et du ciel, indemne, libre. » C.Bobin

 

...indemne,libre...

 

Clin d’œil

Posté : 13 novembre, 2017 @ 2:52 dans Formes sensibles | Pas de commentaires »

Un photographe, comme un écrivain, ce n’est pas simplement un regard attentif qui cherche et qui se pose n’importe où. C’est toujours autre chose. Il ne peut limiter son travail à un vague témoignage sur le monde qui l’entoure : il sait qu’il doit travailler sur la vie, sur la mort, sur le beau et le laid, sur l’ombre et la lumière, et par ces alternances il parvient parfois à émouvoir. Une image, ou un écrit, ce n’est pas une représentation exacte de la vie ou la résultante chanceuse de hasards bien placés. Entre photographie, écriture, et contemplation, la complicité paraît évidente. Toutes sont affaire de transparence. Il faut savoir être patient ; apprendre sans relâche à garder son âme immobile devant quelque chose de beau. Dans ce monde qui ne nous laisse que peu de temps pour réfléchir, peu de place pour nous exprimer, peu de moments pour nous arrêter, comment définir les rencontres qui justement ont fait naître nos plus intenses émotions? Celles précisément que l’on découvre lentement lorsque l’on prend le temps de cette halte nécessaire ? Tout devient simple pour celui qui s’accorde un répit, et avance dans la poésie de l’instant.

 

Laterredesgrandestours |
Lesblogueurs |
CapHerFrance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chroniques d'un pauvre...